Photos‎ > ‎

Salvizinet


Organisateur :
Comité des Fêtes

21/05/2018


Le départ se fait depuis le centre de ce petit village, juste derrière l'église.

Le temps est incertain aujourd'hui, des orages sont annoncés, il est déjà tombé quelques gouttes en début de matinée.
Le ciel est plutôt gris, on a droit tout de même à quelques trouées bleues.
Grosse hésitation avant de partir : je prends l'imperméable ? ou pas ?
Pas envie de m'encombrer, je parie sur le beau temps : pas d'imper et pas de sac.

Donc pour la pluie on ne sait pas trop, mais avec une température de 14,5°C et une maxi annoncée à plus de 20°C, le froid n'est pas à craindre.

On sort vite du village, avec une belle vue en balcon sur la plaine du Forez et la ville de Feurs.
Vue embrumée sur les monts du Forez au loin.
Plus tard ce sera un peu plus net, on apercevra même les dernières neiges sur le sommet de Pierre sur Haute.

Début agréable au milieu des champs, à priori pas très riches en terre puisque des rochers lisses affleurants ne sont jamais bien loin.

On descend et on trouve un paysage plus verdoyant et plus arboré.

On arrive à ce moment sur l'ancienne voie du monorail, qui longe ici la rivière Charpassonne.
Ambiance humide en sous-bois, surtout après l'averse de la veille.
Beau débit aussi dans la rivière, le mois de mai a fait oublier, pour quelques temps au moins, le risque de sécheresse.

On continue sur la voie du monorail sur plus d'1 kilomètre.
On peut mettre le pilotage automatique : dénivelé et virages presqu'inexistants.
Attention à ne pas louper la halte au 1er relais.

Fin du train-train à la traversée de la rivière.

Direction Rozier en Donzy, on passera juste en dessous du village.

Chaleur et pluie ont permis de rattraper le retard de la végétation au mois de mars.
La quantité est là, la qualité aussi.

Tellement de fleurs sur les acacias qu'ils semblent plier sous leur poids.

Vaches et randonneurs se dirigent vers le dernier relais.
Ravitaillements plutôt basiques (cake et brioche industrielle), mais finalement suffisants en quantité.

Retour à la salle pour un hot-dog (et moutarde très très forte)
Pari réussi, il n'a pas plu, le ciel bleu a même été largement dominant.
Les nuages étaient réservés au loin, comme ici en direction du nord.
22°C à l'arrivée, un petit vent rafraîchissant : des conditions idéales pour marcher finalement !