Photos‎ > ‎

Lentilly

Randonnée pédestre de Mercruy
Organisateur :
Comité des Fêtes

19 septembre 2015

On est aux portes de Lyon, mais on se retrouve vite dans la campagne dès le départ.
Après la bonne pluie de jeudi, les chemins ne sont même pas gras.
Suite à la sécheresse de cet été, les terrains peuvent encore absorber beaucoup d'eau.

C'est les derniers jours de l'été.
Ambiance automnale pour nous le rappeler, avec un ciel gris. Le radar des Monts d'Or a presque la tête dans les nuages.
Il ne fait pas trop frais : 14°C, avec un petit vent de nord qui se renforcera dans la journée.

Quelques traces du fort vent de sud qui a précédé la pluie de cette semaine.
On est passé pas loin des records de vitesse sur la région lyonnaise (de l'ordre de 120 km/h).

Circuit vallonné, en direction d'Eveux.
Vue plutôt grise en direction de Lyon, mais on distingue assez bien les hauts monuments lyonnais.
De droite à gauche :
- la basilique de Fourvière et l'antenne qui l'accompagne
- les tours de la Part-Dieu : le crayon et la nouvelle tour
- la tour de la Duchère (je crois!)


Arrivée au premier relais, avec le soleil qui commence à percer les nuages.
Encore un peu tôt pour manger le sandwich donné au départ : ça sera pour le 2ème relais.
En attendant : fromage, chocolat, cake et pomme ("menu" à peu près identique aux autres relais).

Vue dominante sur l'Arbresle en fond de vallée, et le Beaujolais derrière (village de Bully au dessus de la vache).
Quelques vignes ici aussi : celles des Côteaux du Lyonnais.

Comme sur la marche d'Eveux, on traverse ensuite Sourcieux les Mines et Saint Pierre la Palud, avec quelques zones pavillonnaires, et un peu plus de goudron dans ce secteur.
Le circuit est très bien balisé, mais les panneaux ne sont pas toujours très grands : il faut être attentif à chaque croisement.
Retour dans les champs, ici des cerisiers.

Il ne fait pas très chaud (17,5°C à l'arrivée), surtout avec le vent, et on est content de profiter des rayons de soleil.
Mais ce n'est pas le cas de tout le monde ...

Un agréable passage en forêt avant le dernier relais.

Retour à Lentilly, sous le soleil, et finalement sans trop de goudron pour une marche si proche de Lyon.