Photos‎ > ‎

Saint Polgues

Marche du Viaduc
Organisateur :
Comité des Fêtes

26 juin 2016


Ciel nuageux au départ, on apprécie les rayons de soleil qui compensent le frais vent de nord (15°C).

Une bonne descente au départ pour passer sous le viaduc de l'ancienne voie ferrée Roanne-Vichy.
Un viaduc centenaire, tout en courbure.


Une petite côte ensuite, et c'est parti pour un bon moment de plat sur la voie du tacot.
Pour la même distance (22-23 km) on a le choix au départ entre 2 circuits :
- le premier vers l'ouest
- le second vers l'est et les Gorges de la Loire, celui que j'ai choisi.
Après un crochet pour voir le viaduc, on se dirige donc vers l'est, avec une belle vue sur le nord du département, ici une carrière qui domine la plaine roannaise.

1er aperçu des Gorges de la Loire, avec au fond la Tour Matagrin qui domine.

Temps sec annoncé pour quelques jours : enfin les paysans peuvent faire les foins.

Beaucoup de papillons sur ces fleurs de ronces.
Les mûres ne devraient pas manquer par ici.

Vue sur la Loire, on ne s'en approchera jamais à moins de 100m.
On longe une partie rectiligne du fleuve, utilisée par des clubs d'aviron.

Relais au Pêt de l'âne. Dur de repartir avec une telle vue.
Un point incontournable, déjà visité la semaine dernière lors de la marche de Saint Paul de Vézelin.

Reste 8km à faire après ce dernier relais.
Heureusement on peut refaire le plein avant de crever de soif.

Un élevage de volailles (genre pintades ?) qui profitent du bon air.

Au retour, sur des portions dégagées, on apprécie la présence de gros nuages qui nous apportent un peu d'ombre.
En ces jours les plus longs de l'année, le soleil cogne : heureusement que la chaleur n'est pas au rendez-vous.

Beaucoup de champs de céréales.

Beau panorama vers le sud, sur la plaine du Forez, encadrée par les monts du lyonnais, les monts du Pilat, et ceux du Forez (pas visibles sur la photo, mais à voir en "vrai").

Retour au village par un petit chemin débroussaillé dans les bois.
Les ronces reprennent déjà la place...
La semaine dernière, j'estimais leur pousse à presque 2 mètres.
Je crois bien que je vais revoir mon estimation à la hausse : je me demande si certaines n'approchent pas les 2,50m !
Petite inspection des jambes à la sortie pour vérifier si des tiques n'en ont pas profité pour s'incruster. RAS cette fois.

19°C à l'arrivée et 1-0 pour l'Irlande dans la salle d'inscription transformée en salle de retransmission sur écran géant !