Photos‎ > ‎

Ronno

Marche du saucisson
Organisateur : Comité des Fêtes

20 novembre 2016

Il ne faut pas arriver trop tard à Ronno.
Cette année, contrairement à l'année dernière, pas de parking dans un champ près du village, c'est donc en file indienne le long de la route.
Résultat : stationnement à 1km du départ, soit, avec l'aller-retour, 2km de marche "gratuits" en plus du circuit choisi !
Encore plus dommage quand le début des circuits passe justement par là....

A part le parking, pas de changement par rapport à l'édition 2015.
La douceur est au rendez-vous avec 9°C au départ.
De fortes rafales de vent sont annoncées aujourd'hui, de l'ordre de 80 km/h.
Le vent de sud est déjà sensible, mais finalement moins tempétueux que de l'autre côté du col du Pilon.

Veaux et cochons toujours au rendez-vous.

Les circuits ne changent pas, le plus gros du dénivelé positif se fait toujours avant le 1er relais, sous quelques rayons de soleil qui percent les nuages.

Beaucoup de forêts de résineux par ici, le vert domine, à l'exception de quelques parcelles de mélèzes.

Au 1er relais on arrive sur les crêtes, le vent est plus fort, mais on l'a le plus souvent dans le dos.
Quelques rares branches au sol, ce n'est jamais rassurant de traverser des forêts par grand vent.

Tempête sur l'étang.

Après le saucisson chaud, accompagné d'un vin chaud, retour à des altitudes plus basses et moins ventées.

Pas encore de gros coup de froid cet automne, toutes les feuilles ne sont pas tombées et résistent au vent.
14°C à l'arrivée, mais ressenti beaucoup plus frais sous l'effet du vent.






15 novembre 2015

Ambiance particulière ce dimanche, jour de deuil national, avec une pensée pour les victimes des attentats de Paris.

Il y a 3 ans que je n'ai pas fait cette marche, mais je ne suis pas dépaysé : les circuits sont les mêmes !
Sur quelques portions (heureusement réduites) du circuit, on se retrouvera aussi avec les circuits VTT : pas très agréable, ni pour les randonneurs, ni pour les vététistes je pense.
Une nouveauté bienvenue cependant avec un parking dans un champ : ça limite le nombre d' hectomètres entre la voiture et la salle de départ pour les derniers arrivés.

Toujours les mêmes cochons que les années précédentes ?

Grand soleil, température agréable pour la saison : 6,5 °C au départ.
Le dénivelé positif se fait surtout au départ, de quoi se réchauffer dans les parties ombragées encore bien fraîches.

Vue d'Amplepuis sous HT.

Après la côte, un bout de GR7, relativement plat sur les crêtes.

Grosse affluence pour cette édition 2015.
Environ un quart d'heure d'attente au relais saucisson-patates, heureusement sous le soleil.
Pas ou peu d'attente sur les autres relais.

Les fourneaux tournent à plein régime.

Après un passage à la salle, retour au parking, ex-champ de maïs.
Les sols sont plutôt secs, on ne risque pas de s'embourber.
Un joli 15,5°C à l'arrivée, qu'on finirait presque par trouver banal après les presque 20°C de la semaine passée à Violay.
Il fallait en profiter, on pourrait bien voir la neige le week-end prochain !
=> voir l'édito de ce dimanche sur la météo à temps perdu



Ciel gris, mais plutôt clair, et température relativement douce avec 8,5°C au départ.
Pas beaucoup de changement par rapport aux années précédentes (voir plus bas) : les circuits sont les mêmes.


Les cochons sont toujours à la même place. Ceux-là sont encore sur pattes, tout à l'heure ils seront dans notre assiette. Il faut bien justifier l'appellation "marche du saucisson"...

Marche toujours très fréquentée, avec beaucoup de monde les premiers kilomètres.
L'essentiel du dénivelé positif se fait avant le premier relais. Ces côtes ont le mérite "d'étaler" les marcheurs : passé le relais, la circulation est beaucoup moins dense.


La ligne haute tension n'a pas bougé non plus depuis les éditions précédentes (heureusement !).

Ces épicéas vivent leurs derniers jours au grand air...




Pas un souffle de vent sur les crêts qui forment la ligne de partage des eaux entre les bassins atlantique et méditerranéen.
Côté méditerranée (en direction de Valsonne), temps plus gris avec quelques nappes de brouillard qui traînent. Enfin ça c'est plus l'effet Saône que méditerranée.

Le soleil commence à percer les nuages.


A l'approche du relais, le soleil devient plus franc, et il commence presqu'à faire chaud.

Au menu : saucisson chaud, avec patate et clémentines. Avec ces relais bien copieux, c'est pas aujourd'hui qu'il faut compter perdre des kilos. Un petit bout de fromage, sur ce relais ou les précédents, n'aurait pas quand même pas fait de mal.

Encore un dernier passage en forêt. A l'exception du départ et de l'arrivée, la plus grosse partie du circuit est dans les bois, heureusement assez clairs et dégagés le plus souvent.


Descente au village, sous une belle éclaircie et une température agréable de 13°C.




21 novembre 2010 

Pour cette 30ème marche du saucisson, le temps de la journée est à l'image de celui du départ :
- température fraîche, mais de saison (3,5 °C le matin ; 6,5 l'après-midi)
- du ciel bleu et un peu de soleil aux environs du village de Ronno
- du brouillard sur les hauteurs, vers le col du Pilon (à droite sur la photo)
- pas une goutte de pluie !


Petit passage à la ferme, avec l'un des animaux qui n'est pas trop à sa place
Après cette mise en jambe, les choses sérieuses commencent : direction les crêtes ... et le brouillard.


Après la pluie de la nuit, les chemins sont humides et gras, mais sans souci pour garder les pieds au sec.

Beaucoup d'humidité laissée par le brouillard sur la végétation, avec un petit vent frais pas très agréable sur les crêts exposés.


L'ambiance est grise, mais lumineuse quand même.


La visibilité s'améliore en passant au col du Pilon (727 m), avant que le brouillard revienne un peu plus loin.

En redescendant, la vue se dégage, avec un joli bout de ciel bleu. De quoi apprécier encore mieux le saucisson avec ses patates. Les organisateurs n'ont d'ailleurs pas fait les choses à moitié au niveau de la cuisine !


Belle vue sur Cublize, le village et un bout du lac des sapins.


Retour au village, sous le soleil, et une température presque douce.



15 novembre 2009 

Beaucoup de monde pour cette marche, à ma connaissance la seule dans le Rhône pour ce dimanche.
C'est peut-être bien ma dernière marche de l'année 2009 : la trêve hivernale s'approche.

Au départ, la température est douce, le ciel uniformément gris avec quelques rares trouées de ciel bleu-gris.


Les cochons ne sont pas du tout perturbés par tant de marcheurs.
Les sentiers sont gras par endroits, mais restent bien praticables.


Le départ suit plus ou moins la ligne haute tension pour monter sur les crêts.


Belle vue sur Amplepuis : le temps est assez net, on voit au delà de la plaine du Forez, mais hélas, sans soleil à l'horizon. Au contraire le ciel deviendra de plus en plus gris au fil des heures.


Passage dans de belles forêts vers le col du Pilon.
Après le dernier relais et un excellent saucisson chaud avec ses patates , une pluie faible fait son apparition : il est temps d'en finir.