Photos‎ > ‎

Lozanne

30 janvier 2011

Après le beau soleil de la veille, on pouvait espérer au moins quelques éclaircies ce dimanche.
Malheureusement, la grisaille était bien installée dès le matin, et elle n'a pas laissé passer le moindre rayon de soleil.
Conséquence, la température déjà fraîche le matin (-2,5°C), est restée sous les 0°C toute la journée.
L'avantage, c'est qu'au moins les chemins n'étaient pas boueux !

Le départ se fait depuis les bords de l'Azergues, qu'on traverse sur une passerelle et qu'on longe ensuite quelques centaines de mètres.


Quand on part d'une rivière, la montée n'est jamais bien loin : c'est parti pour une "ascension" jusqu'à Saint Jean des Vignes (altitude 350 m, le départ était à 200m). Quelques petites côtes de temps en temps pour se réchauffer, au milieu des vignes et des pierres dorées. Ici, pas de givre, mais un traitement sur des arbres fruitiers.


Arrivée au premier relais à l'Espace Pierres Folles, avec une bonne file d'attente d'1/4 d'heure environ : le gros problème de cette marche.

Les organisateurs ont apparemment été débordés par l'affluence : c'était la seule marche du Rhône, et pas très loin de Lyon en plus.
Comme les circuits partent tous sur le même tracé, c'est un peu la procession sur les sentiers, et les bouchons aux relais.
C'était déjà une bonne attente pour les inscriptions (mais là c'était au chaud), ce sera également la même chose au 2ème relais (mieux abrité du vent que le 1er quand même), avant de remettre ça encore à l'arrivée. 
Sur ma marche de 18 km, il n'y aura que le 3ème relais où je n'ai pas attendu, car les plus petites marches n'étaient plus là.








Malgré le monde, le circuit est très agréable, entre les vignes, et avec quelques passages dans les buis. De nombreux passages sur des petits monts d'où la vue doit être très belle par temps clair. Au delà d'un kilomètre environ, la vue n'est vraiment pas nette avec cette grisaille.


Passage dans le village de Charnay, avec son église et sa Poste accolées.


Après quelques lacets dans les vignes, nouveau passage à l'Espace Pierres Folles, qu'on traverse cette fois. 

D'après ce que j'ai retenu, ce site géologique était autrefois (incapable de vous dire quand, mais il faisait beaucoup plus chaud à l'époque car le site n'était pas loin de l'équateur!) situé au fond d'une mer peu profonde, pas loin du rivage de la "Terre Centrale" (qui correspond plus ou moins au Massif Central actuel). Un musée et un jardin botanique complètent également cet espace.

+ d'infos sur le site espace-pierres-folles.com










Descente et retour sur Lozanne, avec finalement pas trop de goudron pour cette marche dans une région qui est de moins en moins à la campagne.

Un bon saucisson et patates chauds à l'arrivée : ça complète les relais que j'ai trouvés un peu légers pour le prix élevé de cette marche (7€ pour 18 km et 3 relais).




Comments