Photos‎ > ‎

Saint Loup

 Marche de septembre
Randonnée pédestre des pas loupés
Organisateur : Les Pas Loupés
 Marche de mars
"Le coeur ça marche"
Organisateur : Rotary



3 septembre 2017

Après la canicule de la semaine dernière, on a droit depuis quelques jours à des températures plus fraîches, beaucoup plus agréables pour marcher.
10°C au petit matin sous un ciel bleu.

Malgré la sécheresse, le village est toujours aussi bien fleuri.

Départ vers l'est, en direction des Alpes qu'on ne verra pas aujourd'hui.

Il a fait un bon arrosage ce mercredi (de l'ordre de 50 mm), les vaches doivent encore attendre avant de voir l'herbe repousser, ici à côté de Dareizé.

Circuit très agréable, entre champs et vignes.

Passage par un sentier récemment défriché : il faut être doublement attentif, à cause des souches qui sortent du sol, et des branches basses !

Certains arbres "grillés" par la sécheresse.
Cela n'est pas rare à cette époque de l'année, c'était déjà le cas en 2015 (voir plus bas).
Mais cet été, on bat des records, après un hiver déjà sec.

On remonte en direction du village de Saint Loup

Les raisins sont à point, on verra une parcelle vendangée à la machine.

Des zigs et des zags à travers les vignes.

Après le 2ème relais, on abandonne les vignes avec un passage agréable en sous-bois.

Retour à la salle, où nous attend une bonne omelette.
Quelques nuages inoffensifs et 19°C pour finir.



12 mars 2017

  Pour ceux qui n'ont pas pu faire la marche de Saint Loup en septembre, marche de rattrapage en ce mois de mars.
Les organisateurs sont différents, mais à quelques variantes près, les circuits sont assez proches.
La grosse différence vient de la végétation, les couleurs de fin d'été et fin d'hiver n'ont rien à voir...

Petit écart sur la température également : 7,5°C au départ.
Ciel gris mais lumineux quand même, on ne verra pas le Mont Blanc aujourd'hui.
En direction de Lyon, la plaine est brumeuse.

Quelques traces du passage de Zeus, la tempête de ce début de semaine, avec une pointe de vent à 157 km/h relevée un peu plus haut aux Sauvages.
On verra quelques arbres isolés, surtout des sapins, déracinés par endroit, et des brindilles sur le sol, mais pas de de gros dégât.

On grimpe au dessus du village pour rejoindre Notre Dame, qui veille sur ses brebis et le village de Dareizé.

Direction ensuite le Bois Du Four, au dessus de Tarare.
Un bois clair à cette époque de l'année, avec assez peu de résineux.

L'eau coule encore dans la rivière. Après cet hiver sec, la pluie du dernier week-end était la bienvenue.
Les chemins ont déjà bien séchés.
Quand on voit le sec sous certaines souches d'arbres déracinés, quelques centimètres supplémentaires ne seraient pas de trop.

Peu de fleurs encore au bord des chemins.
La plus visible, l’hellébore fétide, est bien présente sur ce début de circuit.

On grimpe un peu pour arriver au 1er relais, où nous attend une salade de pâtes et divers remontants, dont du beaujolais local.
Il commence à faire chaud, le soleil a fait son apparition.
On se réchauffe encore en "gravissant" le sommet de la montagne de Tarare (700m environ).
Ce n'est pas d'ici qu'on a la meilleure vue sur la ville, mais on aperçoit son viaduc et son autoroute.
En arrière plan la Tour Matagrin.

On serpente par un petit sentier dans les bois avant d'arriver au dessus du col de la Croix Paquet.
En haut à gauche on distingue les premières maisons des Sauvages et Notre Dame de la Roche.

On change de vallée ensuite, avec vue sur le village de Valsonne.

Après un 2ème relais avec une soupe qui passe bien, on continue de descendre pour passer en dessous du village de Dareizé.
Le paysage a changé, on est dans les vignes, d'ailleurs celles qui ont donné le beaujolais des relais !

Le temps a changé également : le ciel s'est couvert, un petit vent de nord s'est levé.
Et malgré une température plus élevée qu'au départ (13,5°C), le ressenti est beaucoup plus froid.
Saucisson -patate pour se réchauffer à la salle des fêtes avant de reprendre la voiture.




 >> Retour en haut de page
 Marches du week-end prochain
 Autres marches ...


6 septembre 2015

Ciel clair ce matin, et température fraîche, mais de saison, avec 14°C.
Même circuit qu'il y a 2 ans.
Et donc même vue sur le village au départ, avec le pays du Beaujolais en arrière-plan.

Vue panoramique sur les crêts, avec ici l'A89 à l'entrée de Tarare.

Le vert des vignes contraste avec le jaune des prés, même si les petites pluies d'août ont redonné un léger coup de vert à l'herbe.

Le ciel, plutôt bleu au départ, se couvre rapidement avec de gros nuages.

Les arbres souffrent de cet été chaud et sec.
D'où des tâches jaunes, voire rousses, dans les bois.

Après le point culminant sur la montagne de Tarare, à 700m environ, redescente en direction du village de Dareizé.

Le secteur est d'habitude sec, mais cette année même les moutons ne trouvent plus d'herbe à manger.

En basculant du côté du val Soanan, sur un versant sud, on aperçoit des arbres qui ont totalement perdus leurs feuilles.
Gros contraste avec le nord du Rhône, la semaine dernière à Ranchal, qui a moins souffert de la sécheresse.

Lors de mon dernier passage en 2013, les raisins n'étaient pas tout à fait mûrs.
Cette année, les vendanges ont déjà commencé.
La récolte s'annonce de bonne qualité, mais en quantité réduite en raison du manque de pluie.

Un bon dernier raidillon sous le regard de la Madone.
Les sapins eux aussi sèchent.

Chemin en balcon pour finir, avec une belle vue sur le Beaujolais, ici le village de Dareizé.

Retour à la salle.
Un bout de fromage et une bonne omelette pour se réchauffer.
Avec les nuages qui cachent le soleil, et un petit vent de nord, il fait encore frais : 16,5°C.


 >> Retour en haut de page
 Marches du week-end prochain
 Autres marches ...



1er septembre 2013

Ciel gris avec possibilité de quelques gouttes annoncées pour ce matin.
Finalement c'est un grand soleil qui nous accueille, avec quelques nuages épars, et une température de 17°C très agréable pour marcher.


Un bon échauffement pour commencer en passant par le haut de ce village du Beaujolais.
Un petit vent frais pas trop fort qui sera présent tout au long de la marche, juste ce qu'il faut pour éviter la surchauffe.

Un petit changement de circuit depuis mon dernier passage il y a 3 ans, en passant encore plus en haut sur les crêts de Saint Loup.
Le sens de la marche a aussi été inversé, ce qui change un peu les points de vue.
Direction Tarare, avec vue sur l'A89 qui est maintenant en service.


On serpente entre les vignes, histoire de rappeler que le but d'une rando-village n'est pas d'aller le plus vite entre 2 points, mais de revenir au point de départ en faisant le nombre de kilomètres annoncés.


Après une première partie entre vignes et champs, le circuit est principalement en sous-bois entre le 1er et 2ème relais.


Direction ensuite la montagne de Tarare, point culminant de la marche à 717m.
Des points de vue dégagés sur le Lyonnais, mais le mont Blanc ne sera pas visible aujourd'hui.


 Quelques mures par-ci par-là, mais rien de très abondant.

Passage sur les crêts de Dareizé.
Les prés sont restés très verts tout cet été, mais avec cette fin août plus sèche, ils virent au jaune.


Dernier relais avant une bonne descente caillouteuse.
Le circuit est assez vallonné, d'où un dénivelé de 1082m annoncé par les organisateurs (les "pas loupés") sur le circuit de 25 km.


Dernière partie assez semblable à la première, entre champs et vignes au dessus de Dareizé.


L'année est tardive, les raisins sont encore loin d'être murs. Il y a 3 ans ils étaient quasiment prêts à vendanger !


Retour au village, toujours aussi bien fleuri, avec 20,5°C seulement et de jolies éclaircies.


 >> Retour en haut de page
 Marches du week-end prochain
 Autres marches ...




5 septembre 2010

Grand beau temps pour cette randonnée des "pas loupés" : 15°C le matin et environ 25°C l'après-midi, sous un soleil juste un peu voilé l'après-midi et avec un peu de vent qui limite la chaleur.Avant même de commencer la marche, c'est déjà un plaisir de se promener dans ce joli village fleuri.


Gros contraste par rapport à la marche de Villechenève la semaine dernière : les prés sont bien jaunes, et certains arbres commencent même à sécher.
Le début du circuit se fait dans les vignes, en direction du village de Dareizé.

Les vendanges ne sont pas loin...







Direction ensuite "la montagne de Tarare" , en passant sur le GR76.



Passage dans les bois, avec une belle vue sur Valsonne.


En redescendant, on aperçoit le Mont Verdun au loin, et Fourvière et la Tour de la Part-Dieu qu'on devine (mais pas sur la photo!). Malheureusement, le temps est trop brumeux pour voir le Mont Blanc.
Une bonne partie dans les sous-bois, sur un sentier très agréable.

Belle vue sur le chantier de l'autoroute, avec le viaduc de Goutte Vignole (juste les piliers pour l'instant), qui enchaine sur le tunnel de Chalosset, à l'entrée de Tarare.


Après un dernier passage dans les vignes, retour au village, toujours aussi fleuri, et où nous attend une bonne omelette.