Photos‎ > ‎

Civens

Marche des Baladins

1er mars 2015

La perturbation pluvieuse est passée dans la nuit.
Elle laisse derrière elle une douceur qu'on n'a pas bien vu en février : 10,5°C au départ.
Circuit identique à l'année précédente, à travers champs et petits bois.

Encore des restes de la perturbation avec quelques petites averses jusqu'à midi.
Rien de bien méchant, mais on s'en serait bien passés : les chemins sont déjà bien gras après ce mois de février humide.
Les organisateurs ont eu la délicate attention de creuser quelques rigoles pour évacuer l'eau.
On aura la boue sur les chaussures et le pantalon, mais les pieds resteront au sec !

Petite averse et vue sur les monts du Forez, encore enneigés, mais la tête dans les brouillards.

Pas bien le temps de regarder les pancartes du sentier botanique : on est plus occupé à regarder où on met les pieds.
Et en plus un obstacle à franchir ...

C'est humide, les rivières ont un bon débit, mais ce n'est pas les inondations : heureusement aucun problème en traversant les rivières.

Une plante remarquable en hiver, car la seule qu'on aperçoit dans les sous-bois : l'héllébore fétide (merci aux randonneurs qui m'ont donné son nom).
Attention, plante toxique, à l'odeur désagréable comme son nom l'indique.
Plus de précisions sur le site du parc naturel régional du Livradois-Forez.

Test d'équilibre ...
Pas si facile avec une couche de boue sous les chaussures !

1er jour du printemps météorologique, la végétation n'est pas encore réveillée.
Difficile de débusquer des fleurs...
A défaut de la quantité, de la qualité avec de jolies fleurs blanches dans un sous-bois.

Pas de crainte de sécheresse pour ce début de printemps.

En ce début d'après-midi, le ciel est moins menaçant. Quelques rayons de soleil feront même leur apparition.



3 mars 2013

Comme l'année dernière, on sort d'un mois de février particulièrement hivernal.
Pas aussi froid qu'en 2012, mais neigeux et surtout avec beaucoup de grisaille.
La marche de Meaux la Montagne prévue ce jour en a fait les frais : elle a été annulée pour cause de neige sur les sentiers (20 cm selon les organisateurs).

Pour ce 1er dimanche de mars, on reste dans la continuité de février : ciel gris et température de tout juste 1°C au départ.
Il n'a pas neigé de la semaine, mais il reste encore quelques traces de neige sur cette commune à une altitude pourtant relativement basse (environ 400m).

Pour un début mars, aucun signe de départ de la végétation. Et contrairement à l'année passée je ne verrai pas la moindre petite fleur...


Avec ces températures proches de 0°C, l'état des chemins est très variable : gelés par endroits, et bien boueux parfois.

Mis à part quelques petites modifications, le circuit est quasiment identique à celui de l'année dernière.
Passage par le sentier botanique de la vallée du Sault. Il faudra attendre encore un peu avant de voir les clochettes du muguet. En attendant, on se contente du blanc de la neige.


Comme en 2012, vers la même ferme, encore un chat qui somnole, et qui doit profiter du peu de rayonnement qui passe à travers la grisaille, un peu plus lumineuse maintenant.
Il y en a qui ont la belle vie...


Passage en forêt, éclaircie par la neige.


Sur les coups de midi, marqués non pas par les cloches, mais par les sirènes des pompiers, sortie du bois, et là une apparition : les premiers rayons de soleil.


Entre Bussières et Rozier en Donzy, le passage le plus enneigé, et peut-être le plus haut du circuit (environ 600m).
Cette neige là ne devrait pas résister longtemps sous le soleil de mars.


Belle luminosité, les versants nord sont encore bien blancs, et les étangs gelés.


Encore de beaux glaçons dans les ruisseaux.

Retour à Civens, sous le ciel bleu et le soleil, qui nous rappelle quand même que le printemps météorologique a déjà commencé !
6°C à l'arrivée, et quelques degrés de plus avec la soupe à l'oignon.




4 mars 2012

Le soleil brille timidement ce matin malgré un ciel bas mais pas très épais. Ambiance plutôt automnale avec cette légère grisaille et une température loin des gelées de février avec 7°C.
Civens est à moins de 10 km de Feurs et donc quasiment dans la plaine du Forez. On pourrait donc s'attendre à des circuits assez plats. Mais en prenant la direction de Bussières, le parcours est finalement vallonné. Les rivières ont un débit correct malgré un mois de février particulièrement sec.

Les derniers jours de la semaine ont été printaniers , avec du soleil et presque des 20°C. Mais ça ne suffit pas encore pour refaire démarrer la végétation après le gel Sibérien de février : l'herbe commence à peine à reverdir, et je ne verrai qu'une seule fleur sur la marche : 1 pissenlit, et, plus étonnant, un papillon !
   

Avec l'absence de vent, et même si le soleil est un peu voilé, on commence à sentir la chaleur des rayons du soleil. De quoi faire sortir les chats et les lézards.
   

2ème relais à la ferme, les vaches sont encore à l'étable.


Circuit très campagnard, entre prés et bois, avec une partie commune avec la marche de Cottance.
  

Passage à proximité de Rozier en Donzy.

Retour sous le soleil, encore moins voilé que le matin, et un petit air de printemps avec 14°C. 
A l'arrivée, une bonne soupe à l'oignon pour ne pas se refroidir trop vite !