Photos‎ > ‎

Bully

Marche du colombier
Organisateur :
OGEC de l'école Saint Vincent

29 avril 2018

15,5°C  au départ, une température à l'image de ce chaud mois d'avril.
Ce n'est cependant pas le grand beau temps : le ciel est couvert, et surtout un fort vent de sud s'est levé en fin de nuit.
Beaucoup de petites branches sur la route : espérons qu'on ne s'en prenne pas une sur la tête !
Une rafale à 125 km/h sera tout de même mesurée en fin d'après-midi, sur la crête ventée des Sauvages.

Départ de la salle des fêtes, avec une petite côte pour rejoindre le charmant centre du village, à l'église et de vieux bâtiments en pierres dorées.

Après avoir serpenté dans les rues de la commune, direction les champs et les vignes, vers l'ouest et le village de Sarcey.
Du coup on n'aura pas à lutter de face contre le vent, toujours fort.
Au moins cette soufflerie aura eu l'avantage de chasser les nuages, on aura droit à un franc soleil jusque vers midi.

Traversée de l'A89, les genêts sont en fleurs.
Au bord de l'autoroute pousse aussi un imposant bâtiment qui détone au milieu de ces villages

Passage par le point de vue de la Madone, au dessus de Sarcey
Vue à 360°C, ici en direction du nord-Beaujolais.

Ensuite on bascule dans la vallée d'Azergues.
Sur le versant opposé, alignement des villages de Légny, Le Bois d'Oingt et Oingt au sommet.

Suite à ce chaud mois d'avril, la végétation a énormément avancé en quelques semaines.
Les arbres sont bien feuillés, les fleurs sont là.

Un aspect moins bucolique du paysage...

Un passage en sous bois, bienvenu pour le seul dénivelé important du circuit.
On rejoint en effet les carrières de Glay, au point culminant de la marche (environ 400m).

Un site intéressant d'abord pour son point de vue, et surtout pour ses carrières de pierre dorée, à l'origine de beaucoup des maisons du secteur.
Un site, par sa partcularité géologique, qui se trouve aussi dans le tout nouveau Géoparc du Beaujolais
Plus d'infos sur le site de l'association : http://www.carrieres-de-glay.fr/
(à noter La fête de la Pierre les 12 et 13 mai)

Un peu moins de vigne et plus de sous-bois dans la dernière partie du circuit.
Les clochettes vont bientôt sonner le 1er mai ...

Retour à Bully, en repassant à nouveau par le centre.
Ciel couvert et vent de sud toujours présent : 19°C.
Tarif un peu élevé sur cette marche puisqu'il faut ajouter 5€ aux 6€ de l'inscription pour avoir droit au saucisson chaud et ses patates.