Photos‎ > ‎

Oingt

14 octobre 2012

Du soleil au départ de ce petit village perché pour cette marche organisée par Amnesty International.
A l'ouest le ciel est gris et menaçant. Température de saison : 8°C.


A l'est, le soleil passe encore sous les nuages, avec en prime un panorama sur la chaîne des Alpes, que nous aurons en vue sur une bonne moitié du circuit.
Ici le mont Verdun semble vraiment proche des montagnes alpines.


Le début du circuit n'est pas inconnu, puisqu'il reprend en partie celui de la virade de Frontenas, 2 semaines plus tôt, mais en sens inverse.
Depuis les vignes ont changé de couleurs...


D'agréables sentiers dans les buis, avant de rejoindre le chemin du Tacot.


Direction Moiré, avec un accueil original au premier relais, avec un sandwich (un peu précoce) et un petit beaujolais bien sur.


Village de Theizé en vue, et qu'on traversera.


Une formation d'oiseaux en migration : l'hiver arrive ?


On voit le mont Blanc de la tête aux pieds : pas vraiment signe de beau temps, la pluie de l'après-midi le confirmera.


Après Theizé, on quitte les vignes pour une partie plus "campagnarde", et pour rejoindre les crêtes locales, en passant par le Saule d'Oingt.

A partir de là, on continue à monter en forêt pour franchir le point culminant de la marche : le col du Chêne à 720 m. Ce col marque aussi la séparation entre la vallée de l'Azergues et celle de la Saône.


Redescente en direction de Oingt. Après quelques bois et prairies, on ne tarde pas à retrouver les vignes.




Des vignes et des fleurs ...


Après le dernier relais dans le paisible et charmant village de Sainte Paule, une dernière vallée à franchir pour rejoindre notre point de départ.
Cette dernière partie se fait presque sous le soleil, légèrement voilé, et une température agréable de 15 °C.