Photos‎ > ‎

Saint Just d'Avray

8 mai 2011
Comme la veille, temps plutôt nuageux au départ, mais température très douce (15°C) et un vent inexistant.

Départ par le haut de ce "village des chouettes", nom qui vient de la révolution, en comparaison aux Chouans vendéens.


En gros, le principe d'une rando-village, c'est de partir du village et d'y revenir par une boucle qui en fait plus ou moins le tour. Illustration parfaite pour cette randonnée : le clocher, perché sur sa butte, sera visible sur une grande partie du circuit. Ici la face Nord.


Au premier relais : des tripes (pour les plus grandes marches, ce relais arrive plus tard, en 2ème position). C'est un peu inattendu en petit déjeuner, mais finalement ça passe bien ! (mais aussi pain d'épice et choco pour ceux qui n'aiment pas)
Après être descendu au fond du village, rien de mieux qu'une bonne ascension pour digérer tout ça, avec des pentes bien raides par moment, heureusement à l'ombre dans la forêt.















Arrivé en haut, belle vue sur la vallée de l'Azergues et le village de Chambost-Allières (je crois).
Le ciel est devenu tout bleu depuis un bon moment, les nuages s'évacuent vers l'est, et un petit vent bien agréable est là pour limiter la chaleur.

Un peu plus loin, on reperd vite les mètres gagnés en redescendant rejoindre le 2 ème relais, avec une vue sur la face Sud de Saint Just.

Encore un relais bien copieux, avec au choix sandwich à la terrine ou au saucisson. Et c'est pas un bout de terrine dans un petit morceau de baguette, mais une grosse tranche dans une bonne part de flûte ! 
Le 3ème relais sera dans la même lignée, avec une moitié de fromage sec ! 
Tout ça pour un prix plus que correct (4,5 € pour 18 kms, en général il faut compter 1€ de plus pour le même kilométrage).
Après le  2ème relais, il faut bien ça quand même pour "gravir" le point culminant de la marche, à 800m, avec pas mal de passages en forêts heureusement, car le soleil commence à cogner.

Retour avec alternances de forêts, certains douglas imposants...


... et des prairies, par le côté Ouest du village.


24 °C à l'arrivée, et quelques cerises presque rouges aperçues à l'entrée du village. Après un mois d'avril exceptionnellement chaud et ensoleillé (4°C au dessus de la normale, mois d'avril le plus chaud depuis 1900 après celui de 2007), le temps et la végétation bien en avance continuent sur leur lancée. Ici l'herbe commence à sécher après le passage des vaches. Mais les champs restent encore verts, comparativement à d'autres zones du Rhône où les prés commencent à griller comme en juillet. Un arrosage serait donc le bienvenu (l'été c'est dans plus d'1 mois encore). Sur les chemins, pour une fois, c'est plus la poussière que la boue qui a été gênante.



Comments