Photos‎ > ‎

Létra

Organisateur : vignerons de Létra, cave oedoria.com

30 avril 2017

Grand soleil, température agréable de 9°C, une belle journée pour marcher à travers vignes !

Après un début avril plutôt chaud, la seconde quinzaine a été plus froide, avec de nombreuses gelées.
La vigne en a souffert, comme un peu partout en France d'ailleurs.
Ici on verra quelques pousses gelées, surtout en fond de vallée vers la cave.
Finalement un peu plus haut, sur les côteaux, la vigne semble moins touchée.

On est parti de la cave, en dessous du village, presqu'au fond de vallée.
On commence par un bon échauffement avec un dénivelé important, et sous le soleil.
Vue dégagée en direction du sud et des monts du Lyonnais.

Après le 1er relais, changement de paysage : c'en est fini des vignes, maintenant c'est la forêt.

On continuer de monter, en pente douce, pour arriver sur les crêts avec une belle vue sur la vallée et la forêt qu'on vient de traverser.
Suite à la chaleur de fin mars / début avril, les arbres sont déjà presque tous feuillés.

On ne le voit pas sur la photo, mais le vent a fait son apparition.
Un vent de sud un peu trop fort : difficile de trouver une place abritée au 2ème relais de la Croix Papin.

On continue un moment sur les crêtes.
Ici, comme plus bas, le gel a fait des dégâts sur les noyers et les frênes.
Des dégâts d'autant plus importants que la végétation était bien avancée.

La descente se fait rapidement pour rejoindre et traverser le village de Chamelet, presqu'en fond de vallée de l'Azergues.
Ce village marque la transition entre le Beaujolais vert et le Beaujolais "tout court".
Ensuite on remonte aussitôt pour récupérer une bonne partie du dénivelé "perdu".

Balisage impeccable, et quelques originalités :
- des bornes kilométriques, comme sur les routes : 13ème kilomètre sur la photo.
- et surtout, un prix d'inscription unique, 8 euros, pour les 3 marches.
Un tarif qui s'explique par la bouteille de beaujolais offerte à l'arrivée et le côté promotionnel de cette marche.

Dernier relais, avec une attente d'une dizaine de minutes pour savourer une crêpe, et au choix, du crémant ou du pétillant (avec modération).

Retour à la cave, à travers vignes.
La bonne soupe de Mauricette nous attend à l'arrivée.

20°C en repartant, sous un vent de sud pas très agréable


 >> Retour en haut de page
 Marches du week-end prochain
 Autres marches ...



22 avril 2012

Départ à travers les vignes pour cette marche "oenologique" organisée par les vignerons d'Oedoria (site oedoria.com), marque regroupant les caves de Létra, Theizé et Liergues.
Temps incertain annoncé par la météo pour ce dimanche, mais normalement moins pluvieux que la veille. Le ciel plutôt chargé n'est pas très encourageant pour commencer, et la température reste relativement fraîche avec 6,5°C.


Le circuit remonte la vallée de l'Azergues, sur la rive droite, sur le versant opposé à celui du village de Létra.


Malgré les pluies de la veille et celles quasiment quotidiennes depuis 2 semaines, l'Azergues est à un bon niveau, mais on est encore loin des inondations. D'ailleurs, mis à part quelques sources,  les sentiers ne sont pas très boueux, signe que les terrains avaient bien besoin de ces pluies après un mois de mars sec.


Le départ se fait quasiment au fond de la vallée, à 300m, et on doit monter à pas loin de 600 m : les choses sérieuses commencent vite avec un bon petit raidillon pour se réchauffer. C'est aussi le moment que le soleil choisit pour venir rajouter quelques degrés !
Tout comme les ruptures de pente, on aura droit sur cette marche à des variations assez brutales de température (ressentie en tout cas) entre les passages frais sous les averses avec un peu de vent, et juste 2-3 minutes après une sensation de chaleur sous une belle éclaircie et un soleil franc.


C'est le printemps, les pommiers sont en fleurs.


Après le premier relais, on rattaque aussi sec par un bon raidillon, pour atteindre nos 550 m d'altitude.

Ensuite, une partie un peu plus plate en forêt.


On aperçoit derrière nous une averse au dessus de Oingt (on distingue la tour qui se détache sur la gauche de la photo).

Redescente tout aussi raide que la montée pour rejoindre Chamelet.


Sous les Halles de Chamelet nous attend le 2ème relais, qui tombe à pic le temps de laisser passer une petite averse.


C'est à ce niveau que se séparent les circuits de 14 et 20 km.
A noter que le prix est identique pour ces 2 circuits  : 7€, car même nombre de relais (3).

Après le relais, nouvelle grimpette, mais plus régulière que les précédentes, pour arriver au final au point culminant du circuit : 654 m.
A ce niveau, on entre dans le Beaujolais vert, avec ses plantations de douglas.


Au sommet, vue dégagée en direction du Sud, avec les monts du Lyonnais, et même un peu de neige derrière (pas très visible sur la photo) : certainement les 70 cm de neige tombés sur le Pilat la semaine dernière ! (ce qui a donné un dimanche totalement pluvieux par ici).


Une originalité sur cette marche : les kilomètres sont indiqués à la fois sur le circuit et sur la carte, ce qui permet de se repérer facilement.
A signaler également le balisage impeccable, bien utile en particulier pour ne pas se perdre dans les montées escarpées du village de Chamelet.


La descente continue, on retrouve les vignes : la cave n'est plus bien loin. 

Encore un dernier relais avec une bonne crêpe, et au choix, comme sur tous les relais, du Beaujolais blanc, rosé ou rouge (mais aussi du jus de raisin si on veut rentrer en voiture !).
Après une dernière petite averse, soupe et bouteille offerte à l'arrivée. Finalement, la pluie aura bien été présente comme annoncé, mais sur de courtes durées (pas bien plus de 5-10 minutes) et dans des quantités assez faibles. Température à peine de saison en repartant : 13,5°C.

Comments